logo
 

Site


Clip:
Le mémorial de la Chapelle Française

Actualités

Visites guidées
Activités
Rapports de presse

Histoire

de la caserne
des prisonniers
des réfugiés de l'Est

Chapelle Française

Origine et évolution
Utilisation religieuse
Protection du monument

Expositions

Camp de prisonniers de guerre
Projets pédagogiques
Fuite et expulsion

L'Association

Bienfaiteurs

Contact

 

 

 

Activités et informations actuelles

 

Le Monument de la Chapelle Française n´existe plus!


Les travaux de construction au terrain de la caserne Bem Adam ont commencé. La municipalité nous a signalé de quitter le bloc 3 jusqu´au 31 juillet. Nous avons donc  libéré les salles de notre musée qui ont reçu tous les ans des milliers de visiteurs satisfaits et impressionnés. Le musée est vide. Les représentants politiques ont précisé qu´on ne pense pas intégrer nos objets, nos installations, nos idées au nouveau projet d´un musée communal “Guerre et Paix”. 
La Chapelle Française, monument historique protégé, reste intacte, mais elle est fermée  durant les travaux.
Nous remercions bien cordialement tous nos bienfaiteurs qui nous ont apporté leur soutien pour réaliser ce lieu du souvenir, de rencontres et de culture.

Soest, le 31 juillet 2018 

Le conseil d'administration

                                                                                                                         

 

__________________________________________________________________

La survie du monument de la Chapelle française de Soest est toujours mise en question?
Oui, nos soucis ne disparaissent pas. Au contraire! Malgré les interventions de beaucoup de nos visiteurs, de nos amis, d´institutions  et d´associations remarquables, les nuages sombres  s´amassent.
La réponse du maire de Soest : N´ayez pas peur, la Chapelle reste au bloc 3 comme monument historique protégé. Bien sûr. Mais notre musée, partie essentielle et indispensable sera déplacé sous le toit. On perdra  -on ne sait pas encore combien – de place. Les mansardes sont petites, au toit oblique. Nos projets pédagogiques, les  visites  des groupes scolaires, souvent une soixantaine de jeunes franco-allemands, seront plus ou moins impossibles. Notre musée sera intégré au nouveau musée de la caserne, représentant aussi le temps de la garnison belge. Et on parle d´autres groupes   ( les Allemands Russes, les artistes) qui pourraient, qui voudraient s´installer sous le toit du bloc 3.   Le GFK perdra son caractère de monument franco-allemand, d`un lieu unique du souvenir, de la culture et de rencontres. Pour le moment, on nous laisse dans l´incertitude.
Que faire? Les interventions, y compris celles du consul général français de Duesseldorf et de l´ambassade française de Berlin n´ont pas pu impressionner  la politique  et la municipalité.
Nous préparons la délocalisation de notre musée pour le 30 juin. Et nous attendons la décision du conseil municipal pour voir plus clairement si les conséquences sont tolérables pour nous et notre engagement.
Nous n´abandonnons pas.

_____________________________________________________________________________________

L´année 2017 touche à sa fin.

Nous nous souvenons de mois mouvementés.

C´était l´année du 20e anniversaire de notre association,
une année qui nous aurait apporté une énorme augmentation de visiteurs,
une année qui aurait accueilli de plus en plus de groupes scolaires franco-allemands au bloc 3,
l´ année qui se serait présentée probablement comme la plus réussie de notre association
s´il n´y avait pas l´épée de Damoclès au-dessus de nous, due à une décision politique qui nous apportait de multiples restrictions.

De l´autre côté, en 2017 de nombreux sympathisants de notre association sont intervenus contre la limitation et la disparition éventuelle du musée de notre monument au bloc 3.
Nous tenons à vous exprimer notre profonde gratitude pour votre soutient.
Merci de tous vos signes de respect de notre travail commémoratif.
Et en plus, nous avons le support de la haute diplomatie allemande et française:
Paris et Berlin regretteraient fortement la fin de notre site du souvenir et de rencontre.
La politique est demandée de discuter et de réfléchir à nouveau de ses projets.

Chers amis de notre association, merci de nous rester fidèles en 2018!

Barbara Köster

_____________________________________________________________________________________

Revue annuelle  2016
En 2016, notre monument historique a connu, une fois de plus, une constante évolution, des perfectionnements satisfaisants: Nous avons continué et complété nos projets pédagogiques sur l`Oflag VIA. Depuis peu, nous invitons  les groupes scolaires à étudier la vie des réfugiés de l´Est hébergés dans la caserne de 1946 . Au mois de mars, on a ouvert la caserne et la Chapelle Française pour suivre le cycle de peintures de Guillaume Gillet sur le Chemin de Croix. Le 12 juin, on a rappelé le souvenir de la première arrivée des réfugiés de l´Est il y a soixante-dix ans. En septembre, à l´occasion de la journée du monument ouvert, nous avons reçu 200 visiteurs bien intéressés au musée français, à l´histoire des officiers français prisonniers de guerre et à la Chapelle Française. L´année se termine, traditionnellement,  par la Prière de l´Avent.
Nos remerciements sincères de votre intérêt, de votre encouragement, de votre aide que vous portez fidèlement à notre association.


                                  Bonheur, santé et paix en 2017

                                                                                                                      

 


M. Vincent Muller, le Consul général français de Duesseldorf, visite la Chapelle Française.


Nécrologie
Adieu, Gilla Rogge

04. März 2016              Deutsch-französischer Besuch des VDFC

Liebe Frau Köster,

ich danke Ihnen nochmals sehr für die Möglichkeit, Sie mit einer Abordnung unseres Verbands besucht haben zu können. Mehr noch danke ich Ihnen für die Aufmerksamkeiten gegenüber Bernard Lallement, Gründer der Deutsch-Französischen Chöre, ehemaliger Präsident der FAFA (Fédération des Associations Franco-Allemandes) und Ehrenvorsitztender unseres Verbands, anlässlich seines „runden“ Geburtstages. Auch habe ich mich sehr gefreut, dass sich Gereon Fritz, Präsident der VDFG, die Zeit genommen hat, anlässlich unseres Besuchs bei uns zu sein.

Angesichts der Reaktionen der Teilnehmer kann ich Ihnen sagen, dass dieser Besuch einen bleibenden Eindruck hinterlassen hat. Dieser Blick in die Vergangenheit, in der Menschen in einer ausweglosen Situation vorbildhaft ihr Leben gemeistert haben, gezeigt haben, dass es immer eine Zukunft gibt, wenn man sie gestaltet, war der richtige Auftakt für unsere jährliche Versammlung in Hamburg, an der unsere französischen, deutschen und auch polnischen Mitglieder an neuen Zukunftsprojekten gearbeitet haben, wie z.B. dem „Deutsch-Französischen Atelier“ anlässlich der diesjährigen Choralies von Vaison la Romaine, wo anlässlich der hundertjährigen Wiederkehr des Ersten Weltkrieges, Musik aus dieser Zeit intensiv geprobt und vor einem riesigen Publikum aufgeführt wird.  

Der Auftakt war genauso großartig wie der Abschluss, denn es sind zwei neue Chöre, worunter der erste Deutsch-Französische Jugendchor in unseren Verband aufgenommen worden.
Wir sollten vor dem nächsten Kongress der FAFA/VDFG in Chambéry uns wieder miteinander abstimmen und es wäre schön, wenn Sie einplanen könnten, anlässlich des übernächsten Kongresses in Hamburg dabei zu sein.

Ganz herzliche Grüße

Erik Cummerwie Vorsitzender/Président
Fédération des Chorales Franco-Allemandes/Verband der Deutsch-Französischen Chöre



 


 

D'autres activités et informations - cliquer  ici

 

 

Gedenkstätte Französische Kapelle Soest
Meiningser Weg 20
59494 Soest


Adresse postale:
Geschichtswerkstatt Französische Kapelle e.V.
Detmolder Str. 12
59494 Soest / Allemagne

Tél:
+49 29 21-7 23 32
+49 29 21-6 58 27
eMail:
info@franzkapellesoest.de

 

 .